Al-Basma

Regard sur l'Espagne des trois cultures

S’approprier la culture de l’autre et la jouer au filtre de sa propre culture, sans tenter de l’imiter mais d’en être une résonance. Cette identité est ancrée dans le projet artistique de Canticum Novum depuis maintenant de nombreuses années. Par ce travail les musiciens de l’ensemble questionnent en permanence leur propre identité musicale, leur manière de jouer de leur instrument. Ils acceptent d’être souvent loin de leur zone de confort et de réapprendre à jouer en fonction du répertoire interprété et du collectif rassemblé. Toutes ces années de travail nous ont permis de nombreuses découvertes, d’étoffer et de fidéliser un collectif riche de cultures diverses, de développer ce « faire ensemble » et de créer une véritable identité sonore propre à l’ensemble.

Après avoir abordé dans la majorité de ces programmes les musiques nées des mouvements de populations et des brassages culturels (souvent né de l’exil de certains peuples), Canticum Novum désire maintenant proposer un regard sensible sur le refuge et la terre d’accueil, cet espace de vie commune, où l’on transmet, où l’on échange où l’on crée. La musique nous raconte, au fil de l’histoire humaine (en faisant indéniablement écho aux périodes actuelles mouvementées) que l’accueillant reçoit et l’accueillit transmet, créant ainsi des échanges riches et laissant une empreinte forte sur le territoire d’accueil.

©Pierre Grasset

Avec Al-Basma (« empreinte », en arabe), Canticum Novum replonge dans un des espaces les plus riches et les plus fascinants de la Méditerranée, la péninsule ibérique, où se mêlent les traditions héritées, à l’époque médiévale, de l’Al-Andalûs arabo-musulmane, du judaïsme arabophone et du christianisme empreint de culture orientale, matrice de la tradition mozarabe.

Cette terre des cultures croisées a fait naître au Moyen Âge des métissages musicaux, religieux, artistiques et linguistiques incomparables, qu’on a représentés dans ce programme par des pièces arabo-andalouses, et en particulier un mouachah (un genre poétique arabo-musulman inventé dans l’Andalousie islamique) ; par des compositions liées au Codex de Montpellier – une compilation de motets en français, latin et provençal ; par des pièces liturgiques du Codex Calixtinus, réalisé à la gloire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle ; et par des pièces de poésie lyrique galaïco-portugaise (une langue médiévale commune au portugais et au galicien). On donne de cette dernière tant des compositions profanes, avec les Cantigas de Amigo, que des compositions liturgiques, avec les Cantigas de Santa Maria, attribués au roi savant Alphonse X de Castille, le souverain polyglotte contemporain de saint Louis, au XIIIe siècle.

Annick Peters-Custot, Université de Nantes

 

Distribution

15 musiciens
Direction musicale : Emmanuel Bardon

Lise Viricel, Hélène Richer, Emmanuel Bardon, Chant / Valérie Dulac, Emmanuelle Guigues, Nolwenn Le Guern, Vièles / Aliocha Regnard, Nyckelharpa et Fidula / Marie-Domitille Murez, Harpe / Marine Sablonnière, Gwénaël Bihan, Flûtes à bec / Isabelle Courroy, Flûtes Kaval / Bayan Rida, Oud et Chant / Spyros Halaris, Kanun / Henri-Charles Caget, Ismaïl Mesbahi, Percussions

Programme

Durée : 1h15 sans entracte

Amigo, se ben ajades – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Ya mourou aaoujoubane – Mouwachah arabo-andalou // Come Jesu Christo fezo a San Pedro Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Como Deus fez vynno d’aguaAlfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria

 

Por facer romaria – Airas Corpancho // Li Habibun Qad Samah Li Niqlab AaraqArabo-andalou // Quantas sabedes – Cantiga de Amigo // Gran piadad et merceAlfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Ensalcemos al Apostol – Catedral de Pamplona

 

A que por muy gran fremosura – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Locundetur et letetur – Codex Calixtinus // Nunca ja pod’a Virgen – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Plus belle que flor – Codex Montpellier // Ai Deu, Se sab’ora meu amigo – Cantiga de Amigo // Hé Dieus, de si haut si bas – Codex Montpellier // Non pod’ome pela Virgen – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Muito bon miragr’a Virgen – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria

 

Ya ghazali – Mouwachah arabo-andalou // A madre de Jhesu Cristo – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria // Ontre todalas vertu – Alfonso X « el Sabio » Cantiga de Santa Maria

Mentions

L’ensemble Canticum Novum est conventionné par le Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire en Rhône-Alpes et la Ville de Saint-Étienne.

Canticum Novum reçoit ponctuellement l’appui de l’Adami. L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion.

Canticum Novum reçoit par ailleurs le soutien régulier du FCM et de la SPEDIDAM.

Art/Scène Diffusion : Marie-Lou Kazmierczak – tel. +32 2 537 85 91 – mlk@arts-scene.be

gorilla.tube maturetube

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut

Abonnement à la newsletter