Texcoco

texcoco evoL’histoire des hommes et des conflits est aussi celle de la musique. Après l’arrivée des conquistadors espagnols sur le Nouveau Continent, c’est une puissante machine culturelle qui se met en place. Les missionnaires franciscains et jésuites jouent un rôle primordial dans la construction d’un style musical hybride, fruit de la rencontre des répertoires franco-flamandes et des rythmes africains.

Canticum Novum entreprend ce voyage aux sources du baroque latino-américain, redécouvrant ainsi les œuvres laissées par des compositeurs espagnols ayant vécu sur le nouveau continent et des compositeurs autochtones, ayant suivi l’enseignement des Jésuites, et nous fait redécouvrir la richesse de ce répertoire, fruit de l’histoire, de la colonisation et des métissages.

Programme :

In te Domine speraviNicolas Gombert,  Usquequo piger dormies Pierre de Manchicourt,  In honore visionis nostrae Fernando Lopez Capillas,  Vexilla Regis / Arbor decora et fulgida Hernando Franco,  Christus factus est Fernando Lopez Capillas,  Lamentatio / Salve ReginaJuan de Lienas,  Dixit DominusBonifacio Graziani,  Veni, Sancte, SpiritusJohann Melchior Gletle,  Ave Maris StellaBonifacio Graziani,  Tota pulchra esJohann Melchior Gletle,  Confitebor tibiDomenico Zipoli,  Laudate pueri / MagnificatAnonyme

Distribution :

5 chanteurs et 5 instrumentistes

 Barbara Kusa, Hélène Richer Sopranos,  Mariana Rewerski,  Mezzo soprano,  Edouard Hazebrouck Ténor,  Emmanuel Bardon Baryton,  Gwénaël Bihan, Marine Sablonière Flûtes à becEmmanuelle Guigues Viole de gambe,  Diego Salamanca Théorbe,  Véronique Barbot Orgue positifvign-texoco

Les commentaires sont clos.