Paradaia

paradaiaLe jardin persan, ensemble cohérent et structuré, cherche à exprimer et représenter l’harmonie entre les environnements culturels et naturels, entre l’homme et la nature. Lieu clos et mystérieux, stimulant les sens, le jardin persan de jadis invitait au repos, à la méditation, au plaisir et révélait la potentialité invisible des ressources naturelles.

Dans la Turquie ottomane, l’art du jardin a connu un développement extraordinaire dont le souvenir nous est parvenu principalement grâce au Palais de Topkapi à Istanbul. Au cours de réceptions grandioses, parfois nocturnes, lors desquelles les fastes de la vie de cour ottomane ne manquaient pas de s’exprimer, les musiques d’orient et d’occident résonnaient au long des allées dallées  bordées de bassins, de vergers, de fontaines et de kiosques.

Paradaia invite à un voyage aux confins des musiques anciennes et traditionnelles. Les échos de la Perse, de la Turquie et de l’Europe se mêlent à la musique des chanteurs et instrumentistes de l’ensemble Canticum Novum.

 

Programme :

Rast nakis besteDimitri Cantemir (Empire Ottoman), Morenica Romance séfarades (Turquie), Dar Dâmané SharâKhaled Arman (Afghanistan), Sareri hovin mernemInspiration de la tradition arménienne, Der makam-i “Uzzäl Sakil Turna”Dimitri Cantemir (Empire Ottoman), Yo Era Nina De Casa AltaRomance Séfarades – Esmirna, Nor tsaghikArménie XIIème siècle, Bugün benim efkârim varTraditionelle Turquie, La Comida de la mananaRomance séfarade (Turquie), Khan delawar khanKhaled Arman (Afghanistan), Durme, hermoza donzellaRomance séfarade (Balkans), Säqi ba khodaKhaled Arman (Iran), SirtoInstrumentale (Turquie)

Distribution : 2 chanteurs et 5 instrumentistes

Gülay Hacer Toruk, Emmanuel Bardon – Chant, Aliocha Regnard – Nickelharpa & Fidula, Shadi Fathi – Tar & Sétar, Philippe Roche – Oud, Isabelle Courroy – Flûtes kaval, Ismaïl Mesbahi – Percussions

Fiche programme détaillée : PARADAÏA

Les commentaires sont clos.