Hayim, Toledo 1267

hayim evoMusique et théâtre d’ombres s’unissent pour un étonnant voyage entre le XIIIe siècle et aujourd’hui. Sous le règne d’Alphonse X le Sage, l’Espagne connut une ère de vitalité intellectuelle exceptionnelle, rendue possible par la rencontre des plus grands esprits arabes, juifs et chrétiens autour d’un roi aussi passionné d’astronomie que de musique. Canticum Novum nous fait revivre cet âge d’or à travers l’histoire du jeune calligraphe juif Hayim qui, du haut de ses dix ans, découvre de bien étranges liens entre sa belle voisine chrétienne Elizabeth et son ami Quassem, fils d’un des meilleurs musiciens arabes de la cour… Ensemble, ils nous plongent au cœur des ruelles de Tolède, dans un monde de tolérance où fut conçue cette musique unique à la croisée des chemins ; musique étonnamment vivante après 800 ans de partage, et qui donne une nouvelle résonance à l’idée d’«harmonie».

 Voici une belle occasion de s’interroger sur la transmission, la mémoire et la découverte de l’autre, en partageant la modernité de ce répertoire qui s’inscrit plus que jamais dans les enjeux de notre temps.

=> Vous pouvez télécharger le dossiesr pédagogique du spectacle Haym ici

=> Un extrait vidéo au lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=GTQdhUB_FrM

L’Equipe :Hayim1 chanteur et 4 musiciens

Emmanuel Bardon – Chant,  Henri-Charles Caget – Percussions,  Aroussiak Guévorguian – Kanun,  Gwenaël Bihan – Flûtes à bec,  Valérie Dulac – vièle et lires d’archet ou Emmanuelle Guigues – vièles & kamenshehou ou Aliocha Regnard – nyckelharpa,  Gilles Granouillet et Annick Picchio – Ecriture

Paolo del Gaudio – Théâtre d’ombres,  Alexandre Heyraud – Scénographie,  Rémy FontferrierCréation lumière,  Georges FlorèsCréation vidéovign-haym

Les commentaires sont clos.