Ararat

Ararat evoL’année 2015 marque le centenaire du génocide Arménien. Pour commémorer cet événement douloureux, Canticum Novum prend le parti de créer un programme original, qui met en avant un dialogue interculturel entre la France et l’Arménie. Cette étroite relation a été établie de longue date, dès 1252, quand Léon II de Lusignan, issu d’une grande famille noble française, est nommé roi de Chypre, de Jérusalem et d’Arménie. L’influence de cette famille perdurera, avec plus ou moins d’intensité jusqu’en 1375, et la fin du royaume d’Arménie.

Canticum Novum fait aujourd’hui renaitre ce dialogue interculturel établi à la cour du roi d’Arménie au XIIIème siècle, à travers des pièces françaises et arméniennes, lumineuses et aériennes, qui à leur manière nous parle de paix et de respect de l’autre, et permettent d’élargir l’horizon…

Programme :

 Musique liturgique et populaire arménienne,  Musique du Royaume de Jerusalem,  Musique française: Estampies et Danses Royales – Le Manuscrit du Roi ca. 1270-1320

Distribution :

3 chanteurs et 9 instrumentistes

Barbara Kusa, Emmanuel Bardon, Varinak Davidian Chant,  Aliocha Regnard Nyckelharpa & Fidula,  Emmanuelle Guigues Kamensheh & Vièle,  Valérie Dulac Vièle &lire d’archet,  Aroussiak Guevorguian Kanun,  Philippe Roche Oud,  Gwénael Bihan Flûtes à bec,  Agop Boyadjan Duduk,  Ismaïl Mesbahi, Henri-Charles CagetPercussionsvign-ararat

Les commentaires sont clos.