Ararat

Ararat - France - Arménie, un dialogue musical

<span

L’ Arménie est un objet de fascination continue en Occident : d’abord parce que, attestée dans la Bible avec le mont Ararat où s’échoua l’Arche de Noé, elle est l’incarnation géographique et le mémorial de l’histoire du Peuple élu et de l’Orient des origines. Ensuite parce que les Arméniens sont un peuple de voyageurs et d’ascètes qu’on croisait partout au Moyen Âge : à Rome, où ils ont leurs monastères, en Irlande, où des religieux arméniens fondent au VIIe siècle le monastère de Cell Achid, à Jérusalem où pèlerins et voyageurs latins les rencontrent bien avant les croisades : ils sont les Orientaux préférés des Latins. C’est dire si la diaspora arménienne née du terrible génocide de 1915 reprit les chemins foulés par nombre d’entre eux depuis des temps immémoriaux. De ces exodes pluriséculaires sont nées de fertiles rencontres musicales : Ararat les revivifie en croisant un collectif interculturel de musiciens et une partie du répertoire arménien (danses, chansons populaires et poésies mystiques du Xe au XVIIe siècle). Ainsi, chacun s’approprie la culture de l’autre pour s’en faire une caisse de résonance qui démultiplie les accents émotionnels d’une humanité une et plurielle.

Annick Peters-Custot, Université de Nantes

Ce programme fait l’objet du soutien de la Fondation Bullukian.

Distribution

12 musiciens
Direction musicale : Emmanuel Bardon

Barbara Kusa, Emmanuel Bardon, Chant / Varinak Davidian, Chant & Kamensheh  /  Valérie Dulac, Vièle, Lira & Violoncelle / Emmanuelle Guigues, Kamensheh & Vièles / Aliocha Regnard, Nyckelharpa & Fidula / Philippe Roche, Oud / Spyros Halaris, Kanun / Artyom Minasian, Duduk / Guénaël Bihan, Flûtes / Henri-Charles Caget, Ismaïl Mesbahi, Percussions

Mentions

L’ensemble Canticum Novum est conventionné par le Ministère de la Culture DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire en Rhône-Alpes et la Ville de Saint-Étienne.

Canticum Novum reçoit ponctuellement l’appui de l’Adami. L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion.

Canticum Novum reçoit par ailleurs le soutien régulier du FCM et de la SPEDIDAM.

 

 

 

 

Abonnement à la newsletter